L’éthique de l’information : enjeux et problèmes


« Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés, ils deviennent des sujets. », disait Alfred Sauvy. Depuis toujours, les médias apparaissent comme un pilier essentiel de la démocratie en ce qu’ils permettent la libre expression d’une opinion pluraliste ainsi que l’exercice d’un contrôle démocratique sur le pouvoir des dirigeants. Depuis quelques années, de nouveaux modes d’information fondés sur les médias participatifs ont vu le jour. Personne n’est sans ignorer le rôle que les réseaux sociaux ont pu jouer fin 2011 lors du « printemps arabe ». Facebook, YouTube et Twitter ont ainsi servi de caisses de résonnance aux contestations et aux revendications des populations civiles concernées.

L’arrivée massive de ces nouveaux médias (Internet en première ligne mais aussi téléphonie mobile et autres) fait émerger de nouveaux enjeux et de nouvelles problématiques. Selon une étude de Fleishman-Hillard et Harris Interactive, l’influence de l’Internet dans le monde est aujourd’hui deux fois plus importante que celle de la télévision. Cette évolution rapide des canaux d’information a causé un vide juridique profond que les spécialistes peinent à combler, d’autant plus que la majorité des questions soulevées ne sont pas de la compétence de la loi mais relèvent plutôt de la moralité, autrement dit de l’éthique.

Face à ces mutations, plusieurs attitudes sont possibles : de la plus optimiste à la plus sceptique. La nouvelle configuration de la société de l’information soulève en effet autant d’espoirs que de craintes. Du point de vue de l’éthique de l’information, nous sommes amenés à nous poser quelques questions. Tout d’abord, en quoi les médias contribuent-ils au développement des libertés démocratiques ? Ensuite, quelles sont les dérives courantes des secteurs de l’information ? Enfin, l’instauration d’un code d’éthique ou cadre normatif destiné à réguler les pratiques des secteurs de l’information serait-il à même de solutionner les défis spécifiques de l’ère digitale et des médias participatifs ?

Nous verrons dans une première partie les différents enjeux liés à la société de l’information telle que nous la connaissons actuellement, enjeux cruciaux s’il en est puisqu’ils reposent sur la défense de valeurs morales phares telles que l’inclusion, la démocratie participative, la liberté et la transparence.

Nous parlerons dans un second temps des difficultés auxquelles se heurte l’émergence de cette société de l’information, difficultés qui relèvent tant de la fiabilité des informations que des stratégies de manipulation qui peuvent être mises en place dans certains cas, ou encore des questions de sécurité que la diffusion d’informations de manière systématique et planétaire peut mettre à mal.

Dans une troisième partie, nous nous intéresserons à l’importance de mettre en place un cadre normatif visant à réguler les pratiques liées aux secteurs de l’information et examinerons les différentes solutions envisagées pour ce faire, solutions qui reposent soit sur la contrainte, soit sur la responsabilisation, soit enfin sur l’éducation.

[…lire la suite]

ethique_information

2 réflexions sur “L’éthique de l’information : enjeux et problèmes

  1. Pingback: profdoc | Pearltrees

  2. Pingback: Mais en quoi consiste donc ce Master AIGEME ? | E-portfolio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s