« À l’école de la francophonie » : Genèse d’un projet


A l’origine du projet intitulé « À l’école de la francophonie », il y a un constat : celui que les méthodes de FLE actuellement disponibles sur le marché ne sont pas réellement adaptées au jeune public laotien qui se reconnaît mal dans les décors et situations qui lui sont proposés. Beaucoup d’enseignants considèrent ces méthodes comme encore trop franco-centrées et ne reflétant pas assez la diversité et la richesse culturelle des différents pays francophones. Par conséquent, ce matériel est souvent considéré comme peu motivant pour les élèves laotiens, tant le fossé culturel qui les sépare de notre hexagone est large. Des discussions avec divers collègues étrangers nous ont amenés à la conclusion que ce constat était également valable de l’autre côté des frontières du Laos et jusque dans la plupart des pays du « Sud ».

Par ailleurs, il nous est apparu que si les méthodes d’enseignement du FLE pour les enfants sont nombreuses, les outils complémentaires pour l’animation de cours de français langue étrangère par l’intermédiaire des TICE sont encore peu développés.

Enfin, nous avons pu noter que l’équipement des établissements scolaires en matériel informatique et en connexions Internet était en essor de part et d’autre du globe. Pour exemple, en décembre 2010, 500 établissements scolaires du Laos ont été équipés (matériel informatique + connexion). Cette tendance devrait se poursuivre dans les années qui viennent et contribuer petit à petit au décloisonnement numérique des pays du Sud.

C’est dans ce contexte que nous avons envisagé d’initier ce projet de création de contenus numériques destinés à…

… lire la suite

Publicités

L’état de l’art du e-learning au Laos


L'état de l'art du e-learning au LaosL’usage des technologies de l’information et de la communication à des fins éducatives est encore balbutiant au Laos. Pour autant, dans la vie quotidienne, le déferlement des technologies est visible. Près de 80% des Laotiens disposent à ce jour d’un téléphone portable (de plus en plus souvent des feature et smartphones avec accès à l’internet), beaucoup d’élèves et d’étudiants ont désormais un ordinateur personnel et les clés 3G deviennent monnaie courante – du moins parmi la population de la capitale. Cette tendance a bien entendu des répercussions importantes et rapides dans les domaines de l’éducation et de la formation. Nous dressons dans ce dossier un état des lieux de ces évolutions ainsi que des perspectives qui semblent en découler.

Cliquez sur le lien suivant pour télécharger le dossier au format pdf (410 kb) : synthese e-learning Laos