Le niveau 2 de « A l’école de la Francophonie » prochainement disponible !


 

 

ScreenShot040Le niveau 2 de la méthode de FLE « A l’école de la Francophonie » (niveau A1) sera prochainement disponible en ligne et au téléchargement ! Cette fois, ce n’est plus un dessin animé interactif mais un véritable jeu vidéo éducatif qui vous permettra d’apprendre (ou d’enseigner) le français. Le nouveau héros de cette aventure : Bip-Bip, un petit extra-terrestre sympathique, que vous devrez guider à la rencontre des habitants de l’école de la Francophonie. Vous déciderez de ses actions, de ses paroles et l’aiderez à se faire de nouveaux amis…

 

Voici une présentation sommaire en images :

ScreenShot041

ScreenShot045ScreenShot048 ScreenShot051 ScreenShot056Plus d’informations sur : http://prof.ecoledelafrancophonie.com/

 

 

Mais en quoi consiste donc ce Master AIGEME ?


Avant de commencer, éclaircissons un point de vocabulaire : « AIGEME » signifie « Applications Informatiques, Gestion, Education aux Médias, E-formation ». Je suis en ce qui me concerne en parcours IFD (Ingénierie de la Formation à Distance). Il existe également un parcours IEM (Ingénierie de l’Education aux Médias) qui m’aurait également bien tentée… Hélas, il fallait choisir !

AIGEME est une formation de niveau Master 2 qui est à la fois très riche (chronophage ?) et très intéressante.

Le programme d’enseignement de l’année 2011-2012 se décline de la manière suivante :

TRONC COMMUN INFORMATION ET COMMUNICATION : 1 UE OBLIGATOIRE (coeff.2)

– D9CT0 – Approches disciplinaires de la communication (coeff.2)

Dans ce cours, nous avons pu assister à plusieurs cours magistraux portant sur diverses approches de la communication. Il nous a ensuite été demandé de rédiger une dissertation sur un sujet choisi parmi trois. J’ai pour ma part choisi de traiter de l’éthique de l’information, enjeux et problèmes. Je vous invite à lire mon devoir ici.

GESTION DU CHANGEMENT : 2 UE OBLIGATOIRES (coeff.3)

– D9CG1 – Gestion des connaissances (coeff.1,5)

Dans ce cours, nous avons été conviés à lire divers dossiers portant sur le déploiement des TICE à propos desquels nous avons du réaliser des synthèses, notamment sous forme d’une carte heuristique mettant en avant les dimensions qui interviennent dans la mise en oeuvre des TIC dans l’éducation (voir ici) et d’un plan d’action pour le développement des TICE dans une structure éducative de notre choix (voir : ici). Un cours au contenu très intéressant mais…

(…lire la suite)

Ma vision du e-learning à l’horizon 2030


En tant qu’actrice de la coopération internationale au service de l’amélioration des systèmes éducatifs des pays du Sud, mon idéal repose sur l’égalité de l’accès aux savoirs et la démocratisation des technologies. On estime en effet que d’ici 20 ans, plus de 95% de la population de la planète vivra dans les pays du Sud. Or, le grand problème de l’éducation dans ces pays est fondamentalement lié à la mauvaise formation des enseignants (tout particulièrement dans les zones rurales), et au trop grand nombre d’élèves par classe. A ce problème, les TICE et la formation à distance devraient à mon sens pouvoir apporter un début de réponse. Rappelons que les TIC ont fait leur apparition il y a une vingtaine d’années avec l’informatique personnelle, mais que leur utilisation effective s’est répandue dans l’enseignement il y a seulement une dizaine d’années. Aussi, lorsque l’on observe le chemin parcouru ces dix dernières années, il y a fort à penser qu’à l’horizon 2030, les choses auront encore passablement évolué.

Voici la manière dont je vois (et j’espère) le e-learning en 2030 :

–          Accès à l’éducation pour tous fondé sur l’Open Education (OpenED) et les Ressources Educatives Libres (REL),

–          Redéfinition du rôle de l’enseignant comme fil conducteur et guide accompagnateur dans l’acquisition des connaissances,

–          Redéfinition du rôle de l’institution éducative comme instance de validation des compétences et de certification,

–          Redéfinition du mode d’apprentissage fondé sur le plaisir d’apprendre, la simulation et le web collaboratif,

–          Redéfinition des lieux et des temps d’apprentissagegrâce aux technologies mobiles au cœur du processus d’acquisition,

–          Redéfinition du contexte d’apprentissageentre liberté-individualisation de l’apprentissage et encadrement institutionnel,

–          Anticipation efficace des contraintes et des risques liés aux nouvelles pratiques du web et aux pratiques d’apprentissage.

Pour plus de détails sur mon raisonnement, je vous invite à télécharger et à lire le document suivant : elearning_en_2030

Babble Planet ! : un serious game pour apprendre l’anglais


« Babble Planet est un jeu social pour les enfants de 8 à 11 ans pour apprendre à parler anglais et interagir avec des enfants d’autres pays du monde. »

Un beau projet en perspective !

Finalement l’idée ressemble beaucoup (pour l’anglais) à notre projet intitulé « A l’école de la francophonie » (pour le français) à quelques différences près :

– il s’agit d’un jeu dont l’utilisation est individuelle et non d’un support d’enseignement à utiliser en classe ;

– il est axé sur les compétences de compréhension et d’expression orale grâce à des outils de reconnaissance vocale, à la différence de notre méthode qui ne comportera pas d’outil de ce type, l’enseignant étant en principe à même de faire ce travail ;

– l’application qui sera disponible en juin sera payante (toutefois, une version bêta privée sera prochainement accessible gratuitement à partir du site de Babbel Planet !) contrairement à « l’école de la francophonie » qui sera 100% gratuite ! J’attends actuellement la version bêta pour pouvoir la tester… Je vous en dirai des nouvelles !

Voxopop, un outil qui intègre la voix


Depuis longtemps, je m’interroge sur les outils du Web 2.0. permettant de travailler les compétences de compréhension mais surtout d’expression orale. Je me suis demandée s’il y avait des outils permettant une sorte de ‘chat audio…

Parmi ces rares outils, je retiens Voxopop, qui apparemment existe depuis un bon moment, mais que je découvre sur le tard… Il agit en gros à la manière d’un forum de discussion classique, à l’exception près que les intervenants s’enregistrent au lieu d’écrire. Il est donc possible d’entretenir de « vraies » discussions avec d’autres apprenants, et en cela, je trouve cet outil pédagogique parfait pour apporter une optique « interactionnelle » à l’enseignement d’une langue.

Je vous invite à consulter les groupes de discussion suivants qui se sont constitués autour de la pratique de la langue française. Cliquez sur les images pour y accéder.

L’état de l’art du e-learning au Laos


L'état de l'art du e-learning au LaosL’usage des technologies de l’information et de la communication à des fins éducatives est encore balbutiant au Laos. Pour autant, dans la vie quotidienne, le déferlement des technologies est visible. Près de 80% des Laotiens disposent à ce jour d’un téléphone portable (de plus en plus souvent des feature et smartphones avec accès à l’internet), beaucoup d’élèves et d’étudiants ont désormais un ordinateur personnel et les clés 3G deviennent monnaie courante – du moins parmi la population de la capitale. Cette tendance a bien entendu des répercussions importantes et rapides dans les domaines de l’éducation et de la formation. Nous dressons dans ce dossier un état des lieux de ces évolutions ainsi que des perspectives qui semblent en découler.

Cliquez sur le lien suivant pour télécharger le dossier au format pdf (410 kb) : synthese e-learning Laos

 

Droit au but


Quoi de mieux qu’une formation à distance pour nous permettre d’étudier les dispositifs de formation à distance ? Tel est à mon sens l’intérêt du Master AIGEME et c’est la raison pour laquelle j’ai tenu à m’y inscrire.

Je suis actuellement responsable d’un centre de ressources multimédias dont j’ai été chargée de la mise en place en 2008 et qui répond au doux nom de « CPF de Vientiane » ou, en clair, « Centre Provincial Francophone de Vientiane » (ce n’était pas mon choix)…

Dans un pays comme le Laos où l’amélioration du système éducatif passe nécessairement par le développement des ressources humaines mais où le déficit en personnel qualifié et compétent reste un obstacle majeur à l’atteinte de nos objectifs, j’ai été amenée à m’intéresser à des solutions de remédiation telles que l’enseignement à distance et l’autoformation guidée qui permettent aux enseignants et futurs enseignants de se former…

…lire la suite