Mais en quoi consiste donc ce Master AIGEME ?


Avant de commencer, éclaircissons un point de vocabulaire : « AIGEME » signifie « Applications Informatiques, Gestion, Education aux Médias, E-formation ». Je suis en ce qui me concerne en parcours IFD (Ingénierie de la Formation à Distance). Il existe également un parcours IEM (Ingénierie de l’Education aux Médias) qui m’aurait également bien tentée… Hélas, il fallait choisir !

AIGEME est une formation de niveau Master 2 qui est à la fois très riche (chronophage ?) et très intéressante.

Le programme d’enseignement de l’année 2011-2012 se décline de la manière suivante :

TRONC COMMUN INFORMATION ET COMMUNICATION : 1 UE OBLIGATOIRE (coeff.2)

– D9CT0 – Approches disciplinaires de la communication (coeff.2)

Dans ce cours, nous avons pu assister à plusieurs cours magistraux portant sur diverses approches de la communication. Il nous a ensuite été demandé de rédiger une dissertation sur un sujet choisi parmi trois. J’ai pour ma part choisi de traiter de l’éthique de l’information, enjeux et problèmes. Je vous invite à lire mon devoir ici.

GESTION DU CHANGEMENT : 2 UE OBLIGATOIRES (coeff.3)

– D9CG1 – Gestion des connaissances (coeff.1,5)

Dans ce cours, nous avons été conviés à lire divers dossiers portant sur le déploiement des TICE à propos desquels nous avons du réaliser des synthèses, notamment sous forme d’une carte heuristique mettant en avant les dimensions qui interviennent dans la mise en oeuvre des TIC dans l’éducation (voir ici) et d’un plan d’action pour le développement des TICE dans une structure éducative de notre choix (voir : ici). Un cours au contenu très intéressant mais…

(…lire la suite)

Ma vision du e-learning à l’horizon 2030


En tant qu’actrice de la coopération internationale au service de l’amélioration des systèmes éducatifs des pays du Sud, mon idéal repose sur l’égalité de l’accès aux savoirs et la démocratisation des technologies. On estime en effet que d’ici 20 ans, plus de 95% de la population de la planète vivra dans les pays du Sud. Or, le grand problème de l’éducation dans ces pays est fondamentalement lié à la mauvaise formation des enseignants (tout particulièrement dans les zones rurales), et au trop grand nombre d’élèves par classe. A ce problème, les TICE et la formation à distance devraient à mon sens pouvoir apporter un début de réponse. Rappelons que les TIC ont fait leur apparition il y a une vingtaine d’années avec l’informatique personnelle, mais que leur utilisation effective s’est répandue dans l’enseignement il y a seulement une dizaine d’années. Aussi, lorsque l’on observe le chemin parcouru ces dix dernières années, il y a fort à penser qu’à l’horizon 2030, les choses auront encore passablement évolué.

Voici la manière dont je vois (et j’espère) le e-learning en 2030 :

–          Accès à l’éducation pour tous fondé sur l’Open Education (OpenED) et les Ressources Educatives Libres (REL),

–          Redéfinition du rôle de l’enseignant comme fil conducteur et guide accompagnateur dans l’acquisition des connaissances,

–          Redéfinition du rôle de l’institution éducative comme instance de validation des compétences et de certification,

–          Redéfinition du mode d’apprentissage fondé sur le plaisir d’apprendre, la simulation et le web collaboratif,

–          Redéfinition des lieux et des temps d’apprentissagegrâce aux technologies mobiles au cœur du processus d’acquisition,

–          Redéfinition du contexte d’apprentissageentre liberté-individualisation de l’apprentissage et encadrement institutionnel,

–          Anticipation efficace des contraintes et des risques liés aux nouvelles pratiques du web et aux pratiques d’apprentissage.

Pour plus de détails sur mon raisonnement, je vous invite à télécharger et à lire le document suivant : elearning_en_2030

Le montage financier de projets FOAD


Lorsqu’un organisme décide de mettre en place un dispositif de FOAD, il a déjà en tête l’offre de formation idéale qu’il envisage. Un montage financier très juste permettra de garantir le succès et la pérennité du dispositif. L’élaboration du budget prévisionnel est une étape fastidieuse mais ô combien importante. Elle consiste en une série d’estimations et de réajustements successifs afin de parvenir au meilleur équilibre possible entre l’offre de formation idéale et les recettes potentielles du dispositif (ou bien son coût supportable dans le cas d’une formation non commercialisée).

La réalisation du montage financier peut être schématisée de la manière suivante :

Elle repose sur plusieurs grands principes :

Tout d’abord, il importe de bien définir l’offre de formation idéale que l’on souhaiterait mettre en place : quels services proposer ? Quels supports de formation utiliser ? Quelle équipe de conception, réalisation et animation composer ? (sans nécessairement en définir les coûts pour le moment). En effet, tout projet découle d’une idée maîtresse qu’il est important de bien cerner afin de pouvoir construire un budget prévisionnel. Il faut savoir vers quoi l’on veut tendre et tenter de s’en rapprocher le plus possible.

[lire la suite]

 

Le choix d’un dispositif de FOAD


Lorsqu’un établissement envisage de mettre en place une formation, il doit avant tout s’interroger sur la manière dont il pourra toucher aisément et efficacement son public cible. Une formation traditionnelle en présentiel s’avère peut-être le moyen le plus simple de former les élèves ou salariés d’une petite structure, mais lorsque l’organisme atteint une taille considérable et que son public cible est nombreux et dispersé dans plusieurs lieux géographiques, la formation classique devient plus complexe à mettre en place : Combien de temps faudra-t-il pour former l’ensemble des personnes visées ? Quel budget devra être dédié à cette formation (notamment lorsque des déplacements s’imposent) ? Ce type de formation est-il réellement efficace ?

Le choix d’un dispositif de FOAD découle en tout premier lieu de cette contrainte. Un des premiers exemples connus de mise en place des TIC dans l’éducation, à savoir « l’école des ondes » en Australie, ne tient-il pas justement au fait que les élèves résidant dans les fermes du centre du pays (qui avaient parfois la taille de la France) n’avaient pas la possibilité physique de se rendre à l’école ? A l’heure actuelle, la mise en place de dispositifs de FOAD fait partie des choix des grandes entreprises et universités qui entendent ainsi pouvoir toucher un public plus large par le biais d’une seule et même action de formation, souvent déclinable et adaptable en fonction de la nature du public. Pour les personnes souhaitant poursuivre leur formation mais se trouvant à distance des établissements compétents (comme c’est mon cas au Laos), l’intérêt de ces formations est évident. Il devient désormais possible de se former à distance tout en continuant à exercer une activité professionnelle.

… lire la suite

Les caractéristiques d’un dispositif de FOAD


Dans le cours intitulé « aspects organisationnels et conduite de projets FOAD« , il nous a été demandé de réfléchir aux différents outils de la formation à distance et des services d’accompagnement à distance et en présence : quelles sont leurs fonctions, les conditions de leur cohérence et celles de leur souplesse d’accès. Voici les résultats de mes réflexions !

Bonne lecture !

Cliquez sur le lien suivant pour télécharger le document au format .pdf (63kb) : Caractéristiques dispositif FOAD

Y voir plus clair dans la typologie de la formation…


« Enseignement par correspondance », « enseignement ou formation à distance », « elearning », « eformation », « FOAD », « apprentissage ouvert », « formation sur mesure » : comment s’y retrouver dans cette terminologie ?

Afin d’essayer d’y voir plus clair, j’ai essayé de classifier ces types de formation en fonction de 4 axes :

1) La formation est-elle dispensée à distance ou en présence ?

2) A-t-on recours ou non à un réseau ?

3) La formation est-elle synchrone ou asynchrone ?

4) La formation est-elle individualisée ?

Voici ma contribution sous forme de présentation Powerpoint. A vos commentaires !

Cliquez sur le lien suivant pour voir la présentation (ppsx – 212 kb) : LES DIFFERENTS TYPES DE FORMATIONS

Droit au but


Quoi de mieux qu’une formation à distance pour nous permettre d’étudier les dispositifs de formation à distance ? Tel est à mon sens l’intérêt du Master AIGEME et c’est la raison pour laquelle j’ai tenu à m’y inscrire.

Je suis actuellement responsable d’un centre de ressources multimédias dont j’ai été chargée de la mise en place en 2008 et qui répond au doux nom de « CPF de Vientiane » ou, en clair, « Centre Provincial Francophone de Vientiane » (ce n’était pas mon choix)…

Dans un pays comme le Laos où l’amélioration du système éducatif passe nécessairement par le développement des ressources humaines mais où le déficit en personnel qualifié et compétent reste un obstacle majeur à l’atteinte de nos objectifs, j’ai été amenée à m’intéresser à des solutions de remédiation telles que l’enseignement à distance et l’autoformation guidée qui permettent aux enseignants et futurs enseignants de se former…

…lire la suite